Sr-Hypnose-Coaching

logo v3 arrondi amélioré

Être simplement vous

prestations d'EFT à vichy

oiseaux

Prestations d'EFT

Libérez-vous du poids émotionnel grâce à L’EFT : Une approche révolutionnaire pour dissoudre vos blocages émotionnels, vos peurs, vos souvenirs douloureux et vos douleurs et symptômes physiques. Ressentez la légèreté et la libération grâce à cette technique simple et puissante. L’EFT pourrait bien être la solution adaptée à vos besoins.

illustration EFT
Prestation 1

Les blocages émotionnels [1 à 2 séances]

Le blocage émotionnel, KESAKO ?

Être bloqué sur le plan émotionnel signifie avoir une relation déséquilibrée avec ses émotions ; Vous pouvez être incapable de les exprimer et de les communiquer, ou vous pouvez avoir des difficultés à comprendre pourquoi vous faites certains actes contre votre volonté.  Il s’agit d’un mécanisme de défense qui nous empêche de faire face à nos émotions, de penser clairement et de prendre des mesures pour aller de l’avant.

blocages émotionnels

► Évitez-vous les gens ou les activités sociales parce que vous avez peur de ne pas savoir  quoi dire ou faire ? 
► Votre niveau d’anxiété ou de stress augmente-t-il excessivement à la  veille  de différents événements ?
► Avez-vous un manque de motivation qui dure longtemps et qui affecte les différents aspects  de votre vie ?
► Ressentez-vous des émotions négatives de manière plus intense qu’auparavant ? Par exemple, des sentiments tels que l’envie, la jalousie, la critique, etc.
► Avez-vous  des difficultés à prendre des décisions ? Procrastinez-vous constamment ?
► Utilisez-vous la nourriture ou la boisson pour repousser les émotions que vous ne voulez pas ressentir ?
► Compensez-vous avec des achats compulsifs ?

Si vous avez répondu “oui”, vous présentez le ou les signes d’un blocage émotionnel. Continuez de lire pour en savoir plus sur ses conséquences.

Lorsque nous sommes bloqués sur le plan émotionnel, nous n’avons pas de relation saine avec nos sentiments. Nous ne sommes pas en mesure de les exprimer ou de les communiquer comme il le faut. En fait, nous avons du mal à les comprendre. Nos émotions nous laissent perplexes et nous sommes incapables de les accepter. 

Les émotions que vous avez accumulées au fil des jours, des mois ou des années peuvent vite devenir un fardeau et apprendre à les apprivoiser devient une évidence. 
La technique de l’EFT (“Emotional Freedom Techniques ou “Techniques de Libération Émotionnelle” en français) peut être utilisée pour vous libérer de ces  émotions négatives.  
Basée sur le tapotement de points d’acupuncture et la répétition de phrases, cette méthode favorise l’apaisement de nombreuses émotions ainsi que de différentes problématiques pouvant y être associées (tristesse, colère, blocages, souvenirs douloureux, tensions physiques, etc). 
La stimulation des différents points sans aiguille va agir comme un grand “dépoussiérage” au niveau de vos émotions, car elle va venir débloquer l’énergie  dans votre corps.  

Le nombre de séances d’EFT peut varier selon votre objectif. Parfois, une seule séance peut apporter un soulagement immédiat et durable, surtout pour des problèmes spécifiques et ponctuels. Cependant, si vous visez des objectifs plus complexes ou souhaitez traiter plusieurs aspects, deux séances ou plus peuvent être bénéfiques pour approfondir le travail et consolider les résultats.
En vous libérant de vos blocages émotionnels, vous pourrez désormais vivre pleinement votre vie dans le présent, libérés des liens émotionnels qui vous retiennent dans le passé.

Prestation 2

La peur (phobies) [1 à 3 séances]

La peur est universelle

Les peurs sont des expériences courantes et souvent perturbantes qui touchent de nombreuses personnes à travers le monde. Qu’il s’agisse de la peur des hauteurs, des araignées ou des espaces clos, les peurs (phobies) peuvent avoir un impact significatif sur la vie quotidienne de ceux qui en souffrent. Qu’elle soit  karmique, génétique, acquise,…quand son empreinte nous assaille, la peur (phobies) inhibe nos potentiels et brime notre liberté.

peur

Les réactions induites par la peur sont conditionnées et se manifestent dans nos attitudes par la fuite, l’attaque et le figement. Ces réflexes de préservation utiles en cas de danger réel ont certainement permis la survie de l’humanité, mais force est de constater que dans la société occidentale actuelle, les schémas de peur sont le plus souvent source de refoulements et de comportements inadaptés. Et quand ces mécanismes liés à la crainte prennent le contrôle et incitent à percevoir l’autre comme une menace physique ou psychique, cela entraîne beaucoup de colère et reste la cause première de la violence.

Même si certaines peurs peuvent paraître infondées, souvenons-nous que comme toute émotion, la peur est un signal qui nous parle de notre monde intérieur. Un signal d’alarme qui cherche à nous informer sur nos besoins. Aussi avant de débrancher l’alarme, mieux vaut chercher à identifier l’élément déclencheur.

Se libérer des schémas de peur, qui nous limitent et entravent notre épanouissement, passe par l’observation de ce qui se passe dans notre monde intérieur. Il ne s’agit pas de supprimer la peur mais de la reconnaître, de l’accueillir et  d’écouter les messages qu’elle nous délivre sur nous-même. La peur nous offre l’opportunité d’écouter ce qui se passe en nous, de vérifier si certains de nos besoins fondamentaux sont insatisfaits, de les identifier afin d’envisager la façon dont nous pouvons les combler.

« La peur peut très bien n’avoir aucun fondement dans la réalité extérieure mais elle a toujours un fondement dans la réalité émotionnelle. » écrit  Michel Boileau dans son livre  La peur, une alliée possible.

Avec EFT, nous disposons d’un outil efficient et pratique qui offre la possibilité d’utiliser la peur comme un radar. Un radar  pour  détecter  ses propres croyances limitantes ainsi que tous les mécanismes inconscients qui tels des filets tissés autour de soi, empêchent de se déployer.

«  Tout ce à quoi l’on résiste persiste et tout ce que l’on embrasse s’efface. » –  Carl Gustav Jung
 
En pratique, lorsque la peur devient envahissante, plutôt que chercher à faire taire cette émotion,  à tenter de la dissimuler tout en laissant vos vieux programmes prendre le contrôle de la situation, je vous encourage à choisir de reprendre votre pouvoir de façon simple et rapide en regardant cette peur en face :

  1. Prendre quelques respirations profondes pour s’ancrer dans l’instant présent.
  2. Se poser quelques questions :

 

► Que se passe-t-il en moi ?

► De quoi ai-je peur ?

► Suis-je réellement en danger ?

► Ce danger est-il grave et imminent pour ma sécurité, ma santé, ma vie ?

► Quelle est la solution ?

L’utilisation de l’EFT pour le traitement des peurs (phobies) présente plusieurs avantages potentiels :

1. Facilité d’utilisation : L’EFT peut être facilement appris et pratiqué par les individus eux-mêmes, ce qui en fait une technique accessible et pratique. Une fois que l’on comprend les bases de l’EFT, il est possible d’utiliser de manière autonome pour faire face à ses peurs (phobies).

2. Rapidité des résultats : L’un des avantages de l’EFT est sa capacité à produire des résultats rapidement. Les séances d’EFT peuvent souvent conduire à une réduction significative de l’intensité des peurs (phobies) en seulement quelques séances. Cela peut être particulièrement bénéfique pour les personnes qui recherchent un ralentissement rapide et efficace.

3. Non invasif et sans effets secondaires : L’EFT est une technique non invasive qui n’implique pas l’utilisation de médicaments ou de procédures invasives. Les tapotements doux sur les points d’acupuncture du corps sont sans douleur et ne présentent aucun effet secondaire connu. Cela en fait une option attrayante pour les personnes qui préfèrent des approches naturelles et sans risque.

4. Approche holistique : L’EFT adopte une approche holistique en prenant en compte les aspects émotionnels, mentaux et physiques de l’individu. En travaillant sur les émotions négatives liées aux peurs, l’EFT vise à rétablir l’équilibre énergétique dans le corps. Cette approche globale peut contribuer à une amélioration générale du bien-être et de la santé mentale.

5. Auto-responsabilisation : L’EFT encourage l’auto-responsabilisation en donnant aux individus les outils nécessaires pour faire face à leurs peurs. En apprenant la technique de l’EFT, les personnes peuvent se sentir plus autonomes et capables de gérer leurs propres émotions et réactions. Cela peut favoriser un sentiment de contrôle et de confiance en soi dans la gestion des peurs (phobies) .

Avec EFT comme avec diverses autres méthodes énergétiques, ce qui bloque souvent ce sont de vieilles croyances ancrées en nous du genre : » il faut souffrir pour avancer » ou « l’évolution, ça prend du temps ». Nous ne sommes plus à l’heure de la transformation mais à celle de la transmutation que nous pouvons accomplir en un claquement de doigt.

Cela dépend de chacun, il n’y a pas de nombre type de séances. Parfois, une seule séance peut apporter un soulagement immédiat et durable, surtout pour des problèmes ponctuels. Cependant, si vous visez des objectifs plus complexes ou souhaitez traiter plusieurs aspects, 1 à 3 séances peuvent être bénéfiques pour approfondir le travail et consolider les résultats.Plus l’objectif est complexe, plus le nombre de séances sera important et le délai entre les séances peut varier d’une semaine à un mois en fonction de la problématique.

Chacun-e de nous peut décider ce sur quoi il se focalise. Chacun-e de nous a le pouvoir de choisir ! Une fois le choix effectué, détermination et persévérance accompagneront votre décision vers sa réalisation. Aussi avant de déclarer que l’EFT ne fonctionne pas pour vous, pensez à l’expérimenter avec ténacité sur tout ce qui entrave votre envol.

Prestation 3

Souvenirs douloureux [1 à 3 séances]

En portant notre attention sur le souvenir ou les émotions douloureuses que nous souhaitons traiter, tout en stimulant différents points d’acupuncture, nous allons rétablir le courant énergétique qui circule dans le corps et ainsi libérer les émotions négatives. Comme l’acupressure, le shiatsu et toutes les thérapies énergétiques, l’EFT utilise les méridiens et notamment leurs points d’entrée et de sortie pour rééquilibrer le métabolisme et les émotions qui le perturbent.

souvenirs douloureux

Tout au long de notre vie, notre cerveau engramme la charge émotionnelle des souvenirs douloureux dont les éprouvés n’ont pu être métabolisés. Notre système limbique (appelé cerveau émotionnel joue un rôle dans la mémoire et les émotion) va encoder nos expériences négatives en leur attribuant une charge émotionnelle. Plus nos expériences douloureuses sont anciennes, plus elles portent une charge émotionnelle importante. Lorsque nous revivons une expérience identifiée par le cerveau comme analogique à une situation ancienne vécue comme traumatique, notre cerveau va préparer notre corps à une action de survie. Toutes nos ressources physiologiques vont être déployées afin de faire face au danger. Nos fonctions jugées inutiles par le cerveau, notamment la partie de notre lobe frontal qui nous permet d’analyser et d’évaluer le niveau de danger vont être coupées. C’est en quelque sorte un réflexe conditionné. C’est pour ces raisons que nous pouvons, à certains moments, juger après-coup certaines de nos réactions surdimensionnées ou inadaptées à la situation. 

L’EFT est particulièrement efficace pour la guérison de tout événement traumatique identifié. Cette technique peut être d’une efficacité remarquable. Pouvant être utilisées de manière autonome, elle contribue à permettre la régulation et la gestion des émotions. Toutefois elles peuvent ne pas convenir à tout le monde. Le fait qu’elles nécessitent l’utilisation d’un protocole peut sembler rébarbatif à certains.

Cela dépend de chacun, il n’y a pas de nombre type de séances. Parfois, une seule séance peut apporter un soulagement immédiat et durable, surtout pour des problèmes ponctuels. Cependant, si vous visez des objectifs plus complexes ou souhaitez traiter plusieurs aspects, 1 à 3 séances peuvent être bénéfiques pour approfondir le travail et consolider les résultats.Plus l’objectif est complexe, plus le nombre de séances sera important et le délai entre les séances peut varier d’une semaine à un mois en fonction de la problématique.

Cela parait presque bête à écrire mais la meilleure des choses à faire par rapport aux émotions, c’est sans doute d’accepter que vous ne pouvez pas laisser vos émotions au vestiaire ! Parce que vous êtes traversé par elles toute la journée. Alors, ACCEPTEZ LES !

Prestation 4

Douleurs et symptômes physiques [1 à 2 séances]

Faisons ensemble un bref tour d’horizon entre les douleurs et les symptômes physiques, afin de clarifier les nuances entre ces deux concepts pouvant être confondus.

douleurs physiques

La douleur est difficile à définir car elle est personnelle et subjective : tout le monde possède les mêmes mécanismes de déclenchement de la douleur, et cependant, chacun la ressent différemment.
La douleur fait partie du système de défense de l’organisme. Lorsque le corps détecte une maladie, une blessure ou une anomalie, il déclenche un signal de douleur pour nous faire réagir : retirer la main du feu par exemple, ne pas marcher avec une entorse, nous soigner, nous protéger d’une blessure…
La douleur permet donc d’attirer notre attention sur quelque chose d’anormal : notre corps sonne l’alarme. Le signal de douleur est différent en fonction de la cause de la douleur : une brûlure ne provoque pas la même sensation qu’une fracture. Mais la douleur varie également en fonction des personnes, de nos émotions, de notre mental, de notre stress, de notre éducation et de notre culture.

Elle se traduit par :
► Une sensation physique, caractérisée par la localisation, l’intensité et l’évolution de la douleur (« ça pique », « ça brûle », ça fait « un peu » ou « très mal », « ça augmente » ou « ça diminue ») ;
► Une émotion, qui correspond à ce que nous ressentons moralement (« c’est désagréable », « c’est pénible », « c’est inquiétant », « c’est insupportable »);
► Un comportement, qui correspond à notre manière de réagir à la douleur, de l’exprimer par le corps ou par la parole (position, grimace, pleurs, cris, plainte) ;
► Une réaction mentale, qui correspond à notre façon de la gérer, de l’interpréter, de lui donner un sens, de chercher à l’oublier ou à vivre avec.

La douleur est une sensation donc, à la fois physique et émotionnelle. C’est une expérience personnelle : chacun ressent et réagit différemment face à sa douleur.
On distingue différents types de douleurs en fonction de leur mécanisme d’origine (nociceptif ou neuropathique) et de leur évolution dans le temps (aiguë et chronique). Une douleur nociceptive peut être aigüe (brève) ou chronique (persistante). Les douleurs d’origine neuropathique sont souvent des douleurs chroniques.

Un symptôme est un signe, un trouble observable par une personne, qui est la manifestation d’une maladie, d’un trouble et de son évolution. Une maladie se caractérise généralement par différents symptômes et ces symptômes peuvent être communs à plusieurs maladies. Par exemple, la fièvre est un symptôme d’infections virales ou bactériennes (grippe, méningite…), mais aussi d’une insolation ou d’une réaction à un médicament.
Certaines maladies sont dites asymptomatiques, ce qui signifie qu’elles peuvent passer inaperçues aux yeux d’une personne. Ainsi,une infection par un virus est souvent asymptomatique ; il faut alors une analyse biologique pour la détecter.

Le nombre de séances d’EFT peut varier selon votre objectif. Parfois, une seule séance peut apporter un soulagement immédiat et durable, surtout pour des problèmes spécifiques et ponctuels. Cependant, si vous visez des objectifs plus complexes ou souhaitez traiter plusieurs aspects, deux séances ou plus peuvent être bénéfiques pour approfondir le travail et consolider les résultats.

Besoin de plus d'information ?

N’hésitez pas à me contacter, je vous réponds dans les meilleurs délais.

Question